Il y a quelques jours, une étude montrait que 55% des community managers étaient des femmes (+4%) autour de la trentaine et possédant majoritairement un Master.

Alors oui, les femmes investissent le digital (autant que les hommes) depuis plusieurs années, et leur expertise est reconnue. Nathalie Kosciusko-Morizet a été l’une des premières femmes politiques concernée par ces enjeux, serial twitteuse et Secrétaire d’Etat à l’Economique Numérique. Le flambeau a été repris par Fleur Pellerin et Axelle Lemaire, toutes aussi éminentes et brillantes à ce poste ministériel.

Au-delà de ce constat, on s’aperçoit également que les femmes, à la tête de grands groupes ou de PME, sont de plus en plus nombreuses à utiliser les réseaux sociaux et à digitaliser leur entreprise. Bref, à se tourner vers l’avenir !

Mais ne nous arrêtons pas en si bon chemin, il nous reste encore un peu de travail pour qu’elles soient aussi bien representées que les hommes  dans les évènements, les conférences et les médias.

Ainsi, l’association Girlz in Web, chargée de la promotion des femmes dans l’industrie des nouvelles technologies lancera prochainement un annuaire intitulé « Les Expertes du numérique ».

Il est destiné aux médias, aux organisateurs de conférences, aux patrons de grands groupes, autrement dit à tous les gens qui pourraient oublier que des femmes peuvent brillamment  intervenir et nourrir des débats sur le numérique, les réseaux sociaux, l’e-commerce, le développement informatique…

Cet outil recensera les compétences et les expertises, favorisera les mises en relations, et donnera une visibilité aux actrices du numérique, ce qui à coup sûr suscitera les vocations des prochaines !

Good job, on continue et on accélère !