Comme déjà dit ici auparavant, les chefs d’entreprise doivent se saisir des réseaux sociaux pour eux, pour leur activité, pour leur réseau et au final pour leur business.

Mais quid des TPE, l’intérêt existe t-il vraiment pour ces entreprises ? Ca va me prendre un temps fou pour un intérêt limité, n’est-ce pas ? Une question que beaucoup de dirigeants de petites entreprises se posent assurément !

Justement, à l’occasion de leur raoult annuel, le salon des micro entreprises qui s’est tenu au tout début octobre, Viadeo, le réseau social professionnel a réalisé un sondage sur la communication digitale et les réseaux sociaux professionnels dans les TPE.

Ainsi, 76% des petites entreprises interrogées disposent d’un site vitrine et 47% ont un profil et/ou une page professionnelle sur Facebook.

Leurs attentes sont plutôt légitimes, et si gagner en notoriété reste leur objectif principal (88%), 47% d’entre eux souhaitent, avec cette stratégie de présence sur les réseaux sociaux, vendre leurs produits et services via ces canaux.

Preuve supplémentaire en est, lors de ce salon des micro entreprises, des « Speed Optimisation Meetings » avec des blogeurs et des experts, étaient proposés aux dirigeants pour optimiser leurs pratiques sur les réseaux.

Pour les réseaux sociaux professionnels (Viadeo perd pas le nord), étendre son réseau (77%), développer sa visibilité (73%), et chercher de nouveaux clients (60%) sont les priorités des dirigeants présents sur ces réseaux. Parce qu’il ne faut pas se leurrer, dans ces petites structures, c’est le dirigeant qui prend en main cette communication et qui, selon ses sensibilités, décide d’y consacrer du temps.

Une bonne surprise, ces chiffres montrent que la digitalisation des entreprises, même petites et très petites, est en marche !