Avec un formulaire de signalement disponible sur la plate-forme, Twitter entend lutter contre le harcèlement aux Etats-Unis.

Jusqu’ici, pour dénoncer un tweet injurieux ou violent, il convenait de le signaler à Twitter via un bouton mis en place par le site depuis quelques mois. Grâce à un partenariat noué avec l’association Women, Action & the Média (WAM), un nouveau formulaire de signalement de harcèlement va apparaître sur Twitter aux Etats-Unis.

Directement géré par l’association, très impliquée dans la lutte contre les violences faites aux femmes, ce formulaire permettra à chacun d’entre nous de décrire le harcèlement subi, soi-même ou par un tiers, en répondant à un questionnaire. Etudiés au cas par cas, ces résultats seront ensuite transmis au site de micro-blogging pour action. On peut aisément imaginer (en tout cas on l’espère) que ce formulaire s’étende rapidement à toutes les minorités qui subissent ce genre de harcèlement.

La promesse est grande, en termes de délai de traitement et d’action puisque Twitter s’est engagé à agir dans les 24 heures qui suivent le signalement. Une nécessité quand on se rappelle la rapidité de propagation du #gamergate ou, en France, du mauvais concours de blagues #unbonjuif

Avec un questionnaire très complet et une exploitation manuelle des données, espérons qu’au-delà de la gestion des harcèlements, cet outil permettra de lutter en amont contre la cyber violence et le cyber harcèlement.

Seul bémol, cette démarche n’est mise en place pour l’heure qu’aux Etats-Unis. Espérons que cet outil verra le jour rapidement en France, grâce à la mobilisation de nos associations… A suivre donc !